L’orphelinat de Ngaoundere

Bonjour les amis!!!

J’espère que vous allez bien.
Aujourd’hui, je vais vous parler d’une magnifique et courageuse femme camerounaise qui s’occupe d’une vingtaine d’enfants qui étaient dans la rue. Elle se nomme Deniz.

Elle s’occupe de ces enfants avec son mari. J’apprends à travers ses stories sur Snapchat une leçon de vie particulière. Voici son compte Snapchat pour ceux qui veulent savoir à quoi ressemble la vie quotidienne de cette femme entre l’orphelinat, son foyer, ses affaires et l’éducation de son enfant.

Elle est une styliste et vend ses créations dans ses boutiques. On y trouve de beaux tops, de belles robes, faits en tissu africain avec de très beaux motifs pour les femmes, les hommes et les enfants. Les boutiques se trouvent à Ngaoundere, à Douala et à Youandé. Je vous mets sa page Facebook. Vous trouverez les adresses de ses boutiques. Elle a également un compte Instagram que je vous mets ici. Sur cette photo ci-dessous, elle porte une de ces créations.

Au départ, elle et son mari donnaient à manger aux enfants de la rue devant sa boutique qui se trouve à Ngaoundere. C’est une est une ville du Cameroun, chef-lieu de la région de l’Adamaoua. C’est un carrefour important du commerce régional puisque c’est un passage obligé du transport routier entre les villes du sud du pays et les villes du grand nord. Le chemin de fer provenant de Douala se termine dans cette ville. La ville se démarque par un mont sur lequel est assis un rocher arrondi, ce qui fait dire aux gens que Ngaoundéré est le nombril de l’Adamaoua (Ngaou signifie « montagne » et Ndéré « nombril » en langue M’boum, la langue des premiers habitants.)

Deniz et son mari ont offert à ses enfants de rue plus de trois mille (3000) petits déjeuners et déjeuners sur une période de plus de six (6)mois. Il y avait parmi ses enfants, ceux qui se droguaient, ceux qui étaient violés et d’autres avec d’autres maux qu’on peut vivre. Ils faisaient des suivis qui leur ont permis de retenir les plus jeunes et les nouveaux qui commençaient à s’habituer à la vie de rue et d’autres enfants. Malgré les difficultés que ce challenge présente, ce couple a pu trouver un toit à ces enfants sans aucune aide extérieure. Aujourd’hui, tous ces enfants, qui étaient dans des conditions déplorables ont une seconde chance de se rattraper. Ils sont tous à l’école et travaillent très bien.

Si vous souhaitez lui apporter votre soutien, n’hésitez pas à la joindre sur ce numéro +237 6 91 39 17 39 ou par mail deniz.guemo@gmail.com

N’hésitez pas à visiter ses boutiques ou même l’orpheninat si vous passez par Ngaoundere.😊

Je suis sûre que ça l’aidera beaucoup par rapport à ses nombreuses tâches qu’elle abat quotidiennement pour assurer un meilleur avenir à ces enfants.

Portez vous bien et à très bientôt

Bisouuusss😘😘😘

N’hésitez pas à partager. Partager c’est aimer…

Laisser un commentaire