Quand l’écriture et le stylisme se rencontrent, ça donne La Légende de Wazal

Aujourd’hui, je vais vous présenter un styliste camerounais qui vit en banlieue parisienne. Cet homme en plus de son amour pour la mode inspirée des pays africains et de leurs tissus, aime la littérature. J’ai eu à lui poser quelques questions pour vous permettre d’apprécier son magnifique oeuvre qui s’intitule La Légende de Wazal et quelques questions sur son métier de styliste.

Mon Coin Pour Tout (MCPT): L’auteur de la bande dessinée « La Légende wazal » peut-il se présenter?

Auteur de la Légende de Wazal (ALW): Je me nomme AYISSI Joseph de nationalité camerounaise vivant en France en Banlieue parisienne. Je suis styliste et auteur de la bande dessinée La Légende de Wazal qui est d’ailleurs ma première oeuvre.

MCPT: Très enchantée. Alors dites moi Joseph, qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cette bande dessinée?

ALW: L’élément déclencheur pour écrire cette bande dessinée intitulée La Légende de Wazal est le fait de voir que les occidentaux valorisent plus leurs richesses culturelles, chose qu’on en fait moins. Il y a aussi l’effet de lire des livres qui parlent moins de la royauté africaine, chose qui pourtant existe. Cette bande dessinée est un message à l’endroit de la jeunesse africaine, qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs, de ne pas oublier pas leurs origines et leurs coutumes ancestrales, car c’est en cela que l’Homme aspire à la perfection de l’âme.

MCPT: Pouvez-vous nous faire un petit résumé de cette belle histoire plus précisément du jeune roi?

ALW: Wazal King est un jeune Roi qui du jour au lendemain se retrouve à devoir prendre la responsabilité de protéger son peuple. Il se doit de marcher sur les pas de ses ancêtres qui ont toujours gouverné et protégé le peuple avec précision et diligence. Sa sagesse, il l’acquiert en s’inspirant de ses ancêtres, en écoutant les conseils des plus anciens du village, en écoutant le peuple, en faisant d’autorité, de conseiller, en tirant des leçons de son quotidiens qu’elles eussent étés des échecs ou des réussites, etc. Sa sagesse est un gage de grandeur, de maturité qu’il se doit s’acquérir et de préserver coûte que coûte afin de développer et protéger la confiance que son peuple met en lui.

MCPT: Comment peut-on vous contacter?

ALW: On peut me contacter sur certains réseaux sociaux à savoir sur ma page Facebook, sur Instagram, sur Twitter et sur Whatsapp sur le 0033626689705.

MCPT: Quels sont vos projets en écrivant cette bande dessinée?

À vrai dire, j’ai toujours été porté sur ce lieu et pour tout vous dire, ma marque Wazal à été inspirée du célèbre parc naturel de WAZA, situé dans l’extrême Nord du Cameroun. Je souhaitais me démarquer, en montrant ma détermination tout en reflétant la beauté du parc. Pour se faire j’ai ajouté le « L » qui signifie « Lion ». Comme vous le savez, le lion est un animal féroce mais très beau, un roi calme tant qu’on ne l’embête pas. J’ai trouvé que associer la lettre « L » au nom du parc, était le reflet idéal de mon identité de marque. J’ai voulu représenter ma culture en parlant des richesses culturelles du Cameroun, en parlant du don que mon père m’a légué, de la royauté ; autant de valeurs que vous retrouvez dans mes œuvres.

MCPT: Avant d’écrire cette bande dessinée, vous êtes styliste. A qui s’adresse vos créations?

ALW: J’habille les hommes et les femmes indifféremment. Ma particularité est de faire des pièces uniques. Chez Wazal tout le monde trouve son compte.

MCPT: Avez-vous déjà présenté des collections?

ALW:  Oui, J’en ai présenté. A ce jour, j »ai eu à présenter quatre (4) collections appelées respectivement « Braguette tété », « Africafutur »,  « Wazalrock » et « Ova tété » qui m’a valu une nomination à Londres en 2016.

MCPT: Vous vous inspirez toujours de certains pays africains pour la présentation de vos collections?

ALW: Je m’inspire des codes vestimentaires des ghanéens et nigérians. Je m’inspire aussi des chaussures qui nous ont marqué dans la jeunesse.

MCPT: Comment peut-on se procurer de vos vêtements?

ALW: Mes vêtements Wazal sont vendus en ligne sur mon site Web pour le prêt-à-porter.

MCPT: Vous faites du prêt-à-porter? ou sur commande uniquement?

ALW: Effectiement, je fais du prêt-à-porter hommes et femmes qui est géré par Daive pour l’instant. Je prépare actuellement ma collection Wazal appelé « wazalkaliflagilistik » inspirée des vestes smoking portées par les personnages que j’ai créés pour La légende de Wazal. Pour cela, je fais une mise à jour de mon site Web. Pour le haut de gamme, je fais du sur-mesure hommes et femmes. Je me suis spécialisé à faire des vestes smoking.

MCPT: quel sera votre mot de fin?

ALW: Je voudrais remercier ceux qui ont acheté mes vêtements depuis mes débuts. Merci aux blogueurs, aux musiciens et aux footballeurs qui m’ont soutenu. Et je vous remercie pour cette interview.

MCPT: C’est moi qui vous remercie. Merci pour ces précisions et magnifiques mots à l’endroit de la jeunesse africaine que nous formons.  Bonne chance à votre prochaine collection et je souhaite du succès à La Légende de Wazal. Merci

J’espère que vous ferez un tour sur ses différents réseaux sociaux cités plus haut et sur son site web. Je m’arrête là et on se dit à très bientôt pour de nouvelles découvertes.

Gros bisouuusss😘😘😘

N’hésitez pas à partager. Partager c’est aimer…

Laisser un commentaire